Accueil

Animations

Rires sur scène

Albums

Tout en un

Références

Cartes de voeux

La presse

Contacts

Myrtelle

Peintures

 

 

La Presse... et PINATEL.

Pendant un demi-siècle, Pinatel a croqué le monde politique et artistique pour un bon nombre de journaux parisiens (COMBAT, AUX ECOUTES, DIMANCHE-MATIN, MIDI-CINQ, LE CHARIVARI, LE CRAPOUILLOT, JOURS DE FR4ANCE, MATULU, L'AVANT-SCÈNE, MINUTE, NATIONAL-HEBDO, VALEURS ACTUELLES), ou régionaux, (L'EST RÉPUBLICAIN, LE HAVRE-PRESSE, LES DERNIERES NOUVELLES D'ALSACE, LE MÉRIDIONAL, LE RÉPUBLICAIN LORRAIN,  LE TARN LIBRE, L'AVENIR, LA CONCORDE etc...etc...)

Il a créé sa propre revue dessinée, LE TRAIT, transformée ensuite en maison d'édition pour ses nombreux albums.

L'ensemble de sa production lui a valu "la Sardine d'OR", du meilleur dessinateur politique, attribuée par l'association marseillaise "ADIBECHE" et le "PRIX DAUMIER" par l'association parisienne "DELIT D'IMAGE". Ses dessins ont été reproduits un peu partout. Le magasine américain Witty World, dans un numéro spécial publiant u choix de 60 meilleurs dessins parus dans la presse mondiale sur le thème de la perestroïka lui a consacré une page entière. Un manuel universitaire américain destiné aux étudiants apprenant le français, a choisi un de ses dessins pour illustrer la période contemporaine. les éditions Juillard pour illustrer "L'HISTOIRE PARADOXALE DE LA QUATRIÈME RÉPUBLIQUE" n'ont retenu de cette époque que 5 dessins : deux sont de Sennep,; deux de de Jean Eiffel, un de Pinatel. "L'HISTOIRE DE LA FRANCE PAR LA CARICATURE" chez  Larousse, lui fait également la part belle, comme les expositions organisées par le Musée d'Histoire Contemporaine aux INVALIDES;  "De DE GAULLE A MITTERAND, TRENTE ANS DE DESSINS DE PRESSE",  (4 pages dans le catalogue), "CINQUANTE ANS D'AFFICHES COMMUNISTES ET ANTI COMMUNISTES". Présent également dans l'exposition au Musée Carnavalet, "LES CABARETS PARI SIENS DANS LES ANNEES 60" ou à l'Hôtel de Ville de Paris , "LES ANNEES 50". il est aussi dans le QUID.

Il ne manquait au caricaturiste que de s'essayer à un genre nouveau pour lui : le dessin d'humour non politique. Voilà qui est fait avec la sortie de son nouvel album "ET POURTANT.... ELLE TOURNE"

 

A la vérité, ce caricaturiste est un grand pamphlétaire. Sa verve tient de celle d'un Léon Daudet, cet anarchiste qui s'ignorait, d'un Henri Béraud, d'un Vallès et d'un Rochefort.
Jean Teichman-Henches - (Les dernières Nouvelles d' AIsace)

 

C'est vraiment un livre à grande échelle, à tous points de vue pour les dessins comme pour le texte et pour la "substantifique moelle" qu'il contient.
(Le Républicain des Côtes du Nord)

Ce livre est le plus prodigieux pamphlet en images qui ait jamais été publié conte le système. Pinatel a bien du talent et aussi beaucoup de courage.
(L'avenir de Belgique)

Pinatel prend date. Son premier ouvrage est à conserver précieusement par tous ceux qui ont déjà compris que nous venions de voir naître en quelques mois un homme qui laissera son nom parmi les meilleurs caricaturistes de la presse française.
Jean-André Faucher - (L' Echo de la Presse
)

Autre imprudent irréductible : Pinatel. Depuis Sennep, nous ne croyons pas qu'un dessinateur politique de cette classe se soit révélé à Paris... Il révèle les travers, les hontes, les infirmités avec le souci non seulement de nous amuser, mais encore de rendre intelligible une situation politique. C' est pourquoi Pinatel fait plus que d'illustrer la farce parlementaire. Il la commente, il l' éclaire... Nous notions tout à l'heure que le pamphlet était un genre désuet. Ce n'est las tout à fait exact, la caricature politique l'a remplacé.
(Les dernières Nouvelles d'Alsace)

Pinatel est un des meilleurs caricaturistes de ce temps. Son album vaut son pesant de pots de vin.
(Nouveaux Jours)

Pinatel a connu une carrière sans faute qui mène jusqu'aux Etats-Unis la réputation du dessin de presse français.
D.LEFORT (Ecrits de Paris)